Vivières notre Village

Site officiel de la commune de Vivières

» Patrimoine » Historique » Ferrensac

L’histoire de notre village est liée à celle de Ferrensac petite commune du Lot-et-Garonne.

En effet le lieutenant de Gironde était originaire de ce petit village près de Bergerac.

Ferrensac pour les Viviérois, c’est penser et rendre honneur à ces hommes et femmes qui loin de chez eux ont défendu notre pays et ses valeurs.

Né le 3 avril 1873 à Ferrensac (Lot-et-Garonne) dans une famille d’ancienne et haute noblesse, le comte Eugène Marie Laurent Gaston de Gironde est issu de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr.

À la mobilisation de 1914, le lieutenant Gaston de Gironde commande le 2e escadron du 16e Dragons de la 5e division de cavalerie du général de Cornullier-Lucinière. Il a pour adjoint les lieutenants Henri de Kérillis, de Villelume, Gaudin de Villaine et Ronin. Son escadron a reçu pour ordre de marcher en pointe et de s’enfoncer dans la forêt de Villers-Cotterêts. Le 9 septembre 1914 au soir, il se trouve à quelques kilomètres au sud-ouest de Soissons, à une quinzaine de Pierrefonds, non loin d’un village appelé Mortefontaine dans la ferme de Vaubéron.

L’escadron est encerclé et pourchassé par les troupes allemandes. À 22h, un paysan signale aux dragons français la présence d’une escadrille de huit avions allemands Aviatiks stationnés pour la nuit à environ un kilomètre. Gironde ordonne l’assaut et, à 1h30, les 40 cavaliers chargent les avions allemands.

Gaudin de Villaine est tué par un tir de mitrailleuse installée sur une automobile, tandis que Gironde est mortellement blessé par cette même mitrailleuse, Le chef d’escadrille allemand est également tué lors de l’assaut et Kérillis gravement blessé, mais les huit Aviatiks sont détruits. Du côté français, il y a 27 survivants dont 8 blessés.

Ramassé par deux de ses cavaliers, le lieutenant de Gironde est transporté à l’ambulance allemande installée dans le château de Vivières (Aisne), propriété de l’écrivain Henry Bataille. Il y succombe deux heures plus tard le 10 septembre.

Ce combat mineur est resté dans les mémoires pour sa symbolique : le baroud d’honneur de l’arme du passé, la cavalerie, contre l’aviation, fer de lance des armées modernes.

Source Wikipédia

 

Mots clés : , , ,
» Patrimoine » Historique » Ferrensac
Permanences de Mairie

clock

Horaires d’ouverture

les lundis et mercredis de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30.

Permanences du Maire
le Maire ou un adjoint tient permanence le samedi matin de 11h00 à 12h00.


Tél. : 03 23 72 71 04
Fax : 03 23 72 71 04